Pharmacie Jean Coutu
via capital  fin septembre 2021

Yvon Bouchard, la musique dans la peau

4 févr. 20217 minutes

Yvon Bouchard, la musique dans la peau

Yvon Bouchard est issu d'une famille de musiciens. Son père Martin Bouchard de St-Urbain, directeur d'école, était un excellent pianiste accompagnateur et chanteur.

Du côté maternel, sa mère Denise Martel enseignante et artiste de Clermont vient également d'une famille remplit de talents qui n'a plus besoin de présentation dans la région. Certains connaissent ou ont connut Wilfrid et Paul Martel (violonneux), Daniel Martel (saxophoniste), Jean-Guy Martel (bassiste), André Martel (guitariste, chanteur), Réal  Martel (batteur).

Dès l'âge de 6 ans, Yvon prend déjà des cours privé de violon et de piano classique.  C'est à l'âge de 13 ans que tout débute. Il découvre la guitare électrique.  Ce qui changera sa vie pour toujours...

Après avoir essayé celle d'un ami pendant quelques semaines, il voulait absolument en posséder une. Il a alors demandé à son père s'il était possible qu'il lui achète sa première guitare. Pensant que c'était seulement un «trip d'ado» passager, son père lui a dit qu'il envisagerait la demande et le considérerait comme un  guitariste le jour   il lui jouerait la pièce Jeux interdits. Il l'a alors appris en une journée et lui a joué sur une guitare classique qui traînait dans le coin du salon à côté du piano.

Après cela, son père lui a payer sa première guitare électrique au "look flying V noir" rock à souhait faisant de lui un adolescent heureux!!

Par la suite, Yvon a fait partit de plusieurs groupes musicaux de Charlevoix, de Québec et de Montréal il performa en tant que guitariste soliste dans les bars et les salles de la province.Il prendra ainsi beaucoup d'expérience de scène. Durant cette période, il découvre également la composition musicale.

[caption id="attachment_78599" align="alignnone" width="980"]À 15 ans en 1986 à Québec avec son groupe Eruption, Bruno Lallemand, Michel Grenier, Yvon Bouchard, Dominic Lécuyer. À 15 ans en 1986 à Québec avec son groupe Eruption, Bruno Lallemand, Michel Grenier, Yvon Bouchard, Dominic Lécuyer.[/caption]

À 21 ans, en 1991, il rencontre un chanteur qui lui propose de démarrer un groupe de hard rock québecois francophone avec des compositions originale. À l'époque, il y avait très peu de groupes français de ce genre musical au Québec. Il accepte le défi avec joie. Ce chanteur, c'était Romain Lavoie, fils de Serge Lavoie, alors propriétaire du Castel de la Mer.

Ils nommeront le groupe "Hors la Loi". Yvon compose alors 10 pièces musicales pour cet album. Ils signeront par la suite un contrat de disque avec la compagnie Imagine record international. (Shawn Philips, Patrick Bernard etc...) Hors la loi obtient également un contrat de distribution avec la compagnie St-Clair.

yb4

À sa sortie, l'album fait la première page du Soleil, une page entière dans le magazine Discus y est aussi dédiée. Un vidéo clip du premier extrait radio est tournée par la compagnie Spike film international, il est solidement géré par Universart management, et même commandité par les vêtements Hors La loi. Une solide équipe est mise en place pour propulser le groupe de musique.

C'était le rêve réalisé.

yb5

Le rêve tourna malheureusement, rapidement au cauchemar. La compagnie de disque fit faillite presque immédiatement après la sortie de l'album en 1995. L'album était sorti, mais personne ne le promouvait. Il tomba alors dans l'oubli.

À Montréal, pendant l'enregistrement de Hors La Loi de 1990 à 1994, Yvon appris beaucoup des studios d'enregistrement Victor, Peter Pan, Saxo et quelques autres. Il a la chance de faire ses premières armes en enregistrement et de voir à l'œuvre l'excellent ingénieur de son Pierre Rémillard. Il se découvrira alors une autre passion. L'enregistrement et le mixage audio professionnel.

En 1995, à 25 ans, alors exilé à Montréal pour des besoins professionnels, Yvon décide de revenir dans la région de Charlevoix. Se demandant ce qu'il allait faire de sa vie puisque son rêve s'était volatilisé. Il eut l'idée dans la douche de démarrer un studio d'enregistrement dans Charlevoix. Un audacieux projet considéré comme impossible à réaliser par plusieurs personnes.

Sans-le-sou, mais motivé par ce nouveau rêve de doter la région de cet outil de création magnifique, il créa un solide plan d'affaire, rencontra plusieurs personnes influentes pour leur présenter son projet et il réussit finalement à trouver un peu de financement. Une embûche de taille se présenta alors sur son chemin.

En 1997, il était interdit d'opérer un studio d'enregistrement en secteur résidentiel dans la ville de Clermont. Ce type de commerce était méconnu dans Charlevoix en général. C'était une première. Les gens étaient réticents, doutaient et ne le prenaient pas tous au sérieux... Ils l'appelaient ironiquement à son insu "Le gars aux ch'veux longs" car il sortait du lot avec sa longue crinière frisée noire.

Ne se laissant pas décourager par cet obstacle, il monta un solide dossier prouvant que d'autres studios opéraient en secteur résidentiel et que ça ne causait aucun problème au voisinage. Les gens ont peur du bruit, mais un studio ce n'est pas une salle de spectacle.  Il rencontra même les conseillers municipaux et le maire un a un, présenta son dossier à la MRC et réussit à faire amender la réglementation qui lui permettrait ainsi d'exercer dans ce secteur d'activité en zone résidentielle au même titre qu'un salon de coiffure.

Il réussit à démarré à 28 ans en 1998 son propre studio d'enregistrement. Le Studio Septième Ciel vit le jour dans un modeste sous-sol résidentiel réaménagé.

yb8

Très bien équipé avec les derniers équipements numériques de l'époque, Yvon enregistra un nombre impressionnant de productions diverses sur une douzaine d'années au grand bonheur d'une panoplie d'artistes régionaux et provinciaux.

Il a même dû demander l'aide de son frère Alain-Guy Bouchard talentueux pianiste, compositeur et arrangeur qui était à l'époque aux études en interprétation Jazz et en composition et arrangement.  Alain-Guy est venu lui prêter main forte en catastrophe au studio. Les contrats d'arrangements musicaux débordaient et Yvon manquait de temps pour tout faire.

En 2002, à 32 ans, Il est le Lauréat du prix de la chambre de commerce "Travailleur autonome de l'année". Il s'impliquait également comme bénévole faisant parti du comité décisionnel du programme gouvernemental Jeunes Volontaire. °

Maîtrisant également le piano et la basse, il travailla donc plusieurs années comme producteur, réalisateur, ingénieur de son en studio et en spectacle ainsi que musicien multi-instrumentiste en studio et en spectacle.  Cette polyvalence lui permit de vivre de la musique pendant plusieurs années.

En 2010, Yvon prend une pause de la production musicale pour réaliser un autre rêve. Construire une maison pour se loger et également recevoir confortablement ses deux enfants qu'il adore Jean-Daniel et Alexann Bouchard. Son fils Jean-Daniel joue de la batterie et sa fille Alexann à un talent inné en art visuel comme sa grand-mère Denise. Il doit alors temporairement troquer sa guitare et les consoles de son pour une scie mécanique et un marteau. Il défricha son terrain et construit lui-même sa maison en montagne.

En 2017, la maison finalisée, Yvon recommence à produire de la musique en démarrant le "Studio Moody" en collaboration avec son frère Alain-Guy.  C'est un endroit magnifique de création, de mixage et d'enregistrement professionnel dans les montagnes à St-Agnès dans Charlevoix. À sa grande joie, sa copine et conjointe Guylaine Asselin l'appuie dans tous ces projets.

yb9

Actuellement, il participe à l'enregistrement de l'album de Mathieu Tremblay (Papa Rocker), a produit et réalisé l'album de "MôdiVerrâ" un groupe "Trad métal" Montréalais qui sortira en force très bientôt. Il travaille également sur l'enregistrement et l'arrangement du disque du talentueux Olivier Gravel et il co-produit l'album en construction de l'excellent auteur, compositeur Tommy Boivin qui sortira également sous peu. Plusieurs beaux projets sont en cours et sont à venir!!

Yvon est également le directeur général du Manoir Charlevoix (anciennement l'Hôtel Chamard). Il y travaille depuis plusieurs années en saison touristique. Il débute comme serveur puis, par la suite, devient maître d'hôtel, directeur adjoint et il est maintenant depuis 3 ans à la direction de l'établissement hôtelier.

[caption id="attachment_78605" align="alignnone" width="622"]Yvon et sa fille Alexann Yvon et sa fille Alexann[/caption]

Une vie magnifique remplit d'amour, de défi, de rêve, de musique et de création.

LE TEXTE NOUS A ÉTÉ FOURNI PAR NOTRE PERSONNALITÉ DU JOUR. NOUS LE REMERCIONS.

 

Partager
Lien copié avec succés