Desjardins Subaru oct 2023

Photos d’ici, Photographes d'ici, Chroniques

Chronique d’un photographe | Écarts de température

Saint-Aimé-des-Lacs, Charlevoix

Sam. 11 novembre 2023 3 minutes

Par Jean-Pierre Lapointe

11132020 HD
11132020 HD

Écarts de température
Acropole des Draveurs, 29 sept 2017

Des milliers de visiteurs vont et viennent chaque année sur ce sentier de plus de 11 km. C’est l’un des plus populaires de Charlevoix avec une dénivellation de 1056 m et d’une durée de 4 à 8h aller-retour. À chacun son rythme :-)

Je n’aime pas beaucoup aller en nature là où il y a trop de gens . Je m’organise même pour qu’il y en ait le moins possible. Pour y arriver, je fais mes sorties tôt le matin, au lever du jour. Tout dépend de l’endroit, mais parfois j’arrive sur le départ et il fait encore noir.

Il y a aussi la période de l’année que je regarde afin d'éviter de rencontrer d’autres humains. Je ne suis pas antisocial, mais lorsqu’il s'agit de photo en nature, j’aime mieux les oiseaux et autres animaux de la faune. Septembre et octobre sont des moments agréables pour la randonnée en montagne. Loin des chasseurs évidemment. Donc, fin septembre, moins de randonneurs, quoique les couleurs d'automne sont très appréciées, aussi, un soleil qui se lève plus tard égale une belle lumière matinale et ce accompagné d’un bel air frais. Parfait pour une ascension dans l’une des plus belles montagnes de la région.

Avant d’y aller, la température indique un beau 10 degrés. La montée dure environ 2h avec quelques arrêts pour quelques photos et reprendre son souffle. Aucune rencontre encore ce matin-là.

Une fois rendue en haut, dès le premier sommet, la différence de température est frappante. Je prépare donc mon matériel et fais quelques photos. Mais il fait vraiment froid. Je dois mettre des gants entre les courtes séances de prises de vue de paysages. Deuxième sommet, encore plus froid, car les vents se mêlent de la partie. On voit clairement d’où viennent les vents transportant avec lui un taux d’humidité suffisamment élevé pour que le givre se forme sur l’un des côtés des courtes et frêles branches exposées qui poussent à cette altitude. 3e sommet, le summum de la différence. N’ayant pas prévu une température aussi basse, mes vêtements furent rapidement envahis par l’emprise de la froide humidité. J’avais les dents qui claquaient comme dans un dessin animé et parler était presque une épreuve. Le fait d’avoir transpiré pendant la montée a accéléré le gel. De la glace se formait en bordure de mon collet. Il était clair que la température était bien au-dessous du zéro. Je crois avoir fait mes photos en un temps record cette journée. Mais le coup d'œil en valait évidemment pleinement la peine.

J’ai publié finalement 3 de ces photos dans mon livre «CHARLEVOIX PURS PAYSAGES» . Ça aura valu le coup de se geler un peu, car ces 3 photos font partie des plus appréciées :-D

Chroniques d’un photographe est une sélection spéciale parmi mes photos inédites de Charlevoix, ma terre natale.
Je viens d’une famille où les arts et la photographie ont toujours étés encouragés. Depuis les dix dernières années, cette évidence est encore plus vraie. J’ai réveillé en moi avec le temps, l'aventurier que je suis maintenant, et la photographie, mon complice de mes aventures.

Découvrez des endroits fabuleux aux aspects uniques dans un regard artistique avec cette chronique publiée chaque samedi, ici sur MON CHARLEVOIX

Partager

Lien copié avec succès

Rouler dans le temps en exclusivité