Marché public La Malbaie

Nos grands entrepreneurs charlevoisiens en exil

26 mai 2022 4 minutes 297 vues

Nos grands entrepreneurs charlevoisiens en exil

Quand on est jeune adulte, on a notre gang d’ami-e-s, la vie est belle et on s’amuse ferme. Mais ça ne veut pas dire qu’on est pas sérieux ni ambitieux. On fait nos études universitaires et on entre sur le marché du travail. Et il arrive que nous devenions de grands entrepreneurs et que nous nous retrouvions à la tête de très belles et grandes entreprises. Que nos parents aient été ouvriers ou professeurs, nous avons gagné nos lauriers à force de travail et d’intelligence. Donc aujourd’hui quelques entrepreneurs originaires de Charlevoix qui ont fait leurs marques principalement dans les grandes villes ou à l’étranger.


Louis Harvey, La Malbaie


Originaire du rang Terrebonne à La Malbaie, son père Rodrigue était ‘’chauffeur de boiler’’ à l’hôpital de Baie-Saint-Paul ainsi que fermier et sa mère infirmière. Il est aujourd’hui à la tête de Bruser, une entreprise de consultants en ingénierie qu’il a codirigée avec un autre Charlevoisien. Louis est ingénieur. L’entreprise travaille beaucoup dans le nord avec les peuples autochtones.



Serge Simard, Cap-à-l’Aigle


Fils de Bruno Simard qui fut maire de Cap-à-l’Aigle, il a fondé Bruser pour ensuite s’associer à Louis Harvey. Il s’est retiré il y a quelques années pour devenir pilote de drones agréé et consultant à la Baie James. À plus de 60 ans, il poursuit des études universitaires dans le domaine de l’arpentage.



Alain-Jacques Simard, Baie-Saint-Paul


Jeune ingénieur, un de ses premiers emplois est comme superviseur machine à sous au Casino de Charlevoix. Mais c’était des habits beaucoup trop serrés pour lui. Très rapidement, Loto-Québec identifie son immense potentiel et il se retrouve à Montréal chef de projet pour l’agrandissement du Casino de Montréal par l’ajout du Pavillon du Québec. Relevant directement de Michel Crète, le PDG terrifiant de Loto-Québec, comme il le disait ‘’il faisait régulièrement des tours de laveuses’’ quand il rencontrait la terreur du 500 Sherbrooke Ouest. Il avait cependant la confiance du grand patron qui lui a confié de nombreux mandats spéciaux. Le talent d’innovation d’Alain Jacques s’est déployé au sein de Teraxion, entreprise du parc technologique qu’il a cofondé Il a voyagé partout dans le monde pour Loto-Québec et Teraxion et il a eu le temps de fonder une famille nombreuse. Teraxion est toujours un fleuron des entreprises techno au Québec et son expertise s’est exportée un peu partout sur la planète.



Michel Labbé, Baie-Saint-Paul


Fondé par un ingénieur, grand entrepreneur charlevoisien, Charles-Eugène Rochette, Roche et associés a été une des plus grandes d’ingénieurs au Québec et de nombreux charlevoisiens et charlevoisiennes y ont été embauché parce qu’il-elle bénéficiait d’un préjugé favorable. Cette entreprise qui a malheureusement été éclaboussée par des histoires de politique, a tout de même réalisé de grands projets un peu partout au Québec toute comme d’autres firmes comme SNC Lavalin qui a aussi été pointé du doigt. Ça n’empêche pas que Michel Labbé, membre de la célèbre famille Labbé de Baie-Saint-Paul a présidé cette grande firme d’ingénierie aux milliers d’employés. Cela prend de grandes qualités de gestionnaires et Michel Labbé les possédait. L’entreprise n’existe plus sous la même forme aujourd’hui, mais il est très clair que Charlevoix a beaucoup bénéficié des retombées de Roche et associés.


Harold Savard, Clermont


Fils de Jules Savard et de madame Harvey, il est le cousin de Louis Harvey, mentionné plus haut. Il est aussi ingénieur. Après ses études, il déménage à Boucherville et se joint à l’entreprise NovaTech qui fait dans l’industrie du verre et des portes et fenêtres. Il grimpe les échelons de l’entreprise jusqu’à en devenir PDG tandis que la compagnie est devenue une multinationale avec des usines dans plusieurs pays.



Carole Dufour, Pointe-au-Pic


Native de la Côte Bellevue, elle est l’aînée de la famille d’Harold Dufour, technicien chez Bell Canada et Yvette Landry. Elle a quitté la région au début de l’âge adulte pour la grande ville. Elle et son conjoint Jacquelin Bouchard ont été rapidement les principaux actionnaires de PIXCOM qui produit ce qui se fait de meilleur en télévision au Québec. Plusieurs de leurs productions ont été vendues à l’étranger.


Cet article concerne les entrepreneurs actifs dans le privé, il y aussi des dizaines de Charlevoisiens et Charlevoisiennes qui ont occupé de hautes fonctions dans le domaine public, cela fera probablement l’objet d’un futur article.


Par Claude Harvey

Partager
Lien copié avec succès

Josette McNicolle  no. 6 maison Clermont