semaine Santé Animal (Début  du Dimanche 26 septembre  (Fin  15 Octobre minuit 2021 3-9 Octobre 2021)
COVID

Josette McNicoll : une travaillante polyvalente

10 sept. 20213 minutes

Josette McNicoll : une travaillante polyvalente

Elle est née à Saint-Hilarion, près de la clôture dont Jean-Claude disait qu'il ne restait que les piquettes et elle a travaillé autant à Baie-Saint-Paul qu'à La Malbaie dans le domaine de la santé et de l'immobilier. Son père, Jean-Arthur McNicoll était une figure publique bien connue dans Charlevoix par sa fonction de directeur d'école et de personne impliquée dans diverses causes. Sa mère Marguerite Lavoie enseignait au primaire à Saint-Hilarion. Elle a également une soeur Natacha, qui est entrepreneure au sein des Viandes biologiques Charlevoix.


Josette a eu une jeunesse typique des jeunes hilarionniennes, un peu de patinage artistique et de piano qui s'arrête quand le professeur s'arrête et arrête tous ses élèves par le fait même. C'est à 17 ans que Josette a débuté sa vie professionnelle en travaillant comme étudiante pour l'hôpital de Baie-Saint-Paul pendant ses études en techniques d'éducation spécialisées au collège Mérici. De 1985 à 2010, elle a travaillé à de multiples postes au sein du réseau de la santé de Charlevoix sans jamais devenir titulaire d'un poste, ce qui veut dire qu'elle s'est promenée un peu partout dans Charlevoix à s'occuper de clientèles avec des handicaps comme des troubles envahissant du développement, dont fait partie l'autisme. Elle a eu jusqu'à 4 employeurs à la fois puisqu'à certains moments, elle travaillait dans le ville de Québec, son conjoint Jean-Rock Bouchard étant à l'emploi de Teraxion, l'entreprise championne d'Alain-Jacques Simard. De 1991à 1996, les McNicoll-Bouchard sont famille d'accueil à temps plein pour des adultes vivant une déficience intellectuelle au moment de la désinstitutionnalisation de l'hôpital de Baie-Saint-Paul. Ils ont même construit une maison spécialement pou accueillir leurs pensionnaires.


Josette et Jean-Rock

En 2000, faisant suite à plusieurs déménagements et achats et revente de maisons, elle a pris goût à l'immobilier et a suivi son cours de courtier tout en préservant son lien d'emploi en santé. À 39 ans en 2003 sont survenus 2 événements, un heureux et un plus difficile. Elle a donné naissance à un fils qui fait aujourd'hui sa fierté et on lui a diagnostiqué une colite ulcéreuse, une maladie chronique qui provoque des crises débilitantes. Josette a connu d'excellentes années comme courtier à Québec, mais elle n'avait plus beaucoup de temps pour elle. Elle avait quand même trouvé le temps de faire un certificat en administration à l'université. De retour dans Charlevoix, elle a quitté la Capitale Sélect pour ProprioDirect avec qui elle est toujours depuis 2011. Dans le réseau de la santé, elle a enfin eu un poste permanent qu'elle va conserver jusqu'à sa retraite en 2019. Elle s'est aussi perfectionnée à l'université pour le travail avec les personnes aux prises avec des troubles envahissant du développement, dont l'autisme. C'est dans ce domaine qu'elle a oeuvré au cours des dernières années, un travail qu'elle a trouvé très gratifiant en contribuant au développement de ces personnes. Nouveau changement en 2014 avec un travail administratif à la CARRA à Québec. Anthony, son fils était hockeyeur à des niveaux élite, retenant de son père Jean-Rock. Mais il a aussi une autre passion, le théâtre et il s'est inscrite au Tapis Rouge une école de comédiens. Ses parents ne le laissent jamais seul à Québec et ils partaient parfois de Baie-Saint-Paul, à tour de rôle, tous les soirs pour aller dormir avec lui dans un condo qu'ils avaient acheté. Josette accompagne son fils dans les auditions à Montréal et cela porte fruit. Anthony sera dans la série Alerte qui commence incessamment et il a tenu 3 rôles secondaires au cinéma à seulement 17 ans.


Anthony

Josette continue son chemin dans l'immobilier avec DuProprio dans un marché très actif qui lui donne beaucoup d'opportunités. Elle habite dans le village de son enfance à Saint-Hilarion et tout en demeurant très active, a diminué un peu le rythme, mais il faut croire que la pomme ne tombe pas loin de l'arbre et que l'exemple de ses parents l'a influencée. La descendante des Écossais soldats de Woolfe veut poursuivre sa carrière dans l'immobilier encore quelques années en demeurant ouverte à des partenariats éventuels.

Partager
Lien copié avec succés