Michel Bergeron

Lucie d’Entremont, mère d’une grande famille

31 août 2021 4 minutes 240 vues

Lucie d’Entremont, mère d’une grande famille

MonCharlevoix.net accueille une nouvelle collaboratrice qui se nomme Michèle Saint-Cyr. Habitante de Québec, elle adore Charlevoix et elle adore écrire sur les gens. Elle vous propose une première personnalité du jour de son cru. Étant bien occupé, je confierai le clavier et la plateforme MonCharlevoix.net à des personnes différentes ce qui apportera de la variété dans les styles de rédaction. Donc la bienvenue à notre nouvelle rédactrice qui a déjà une grande expérience en ce domaine ayant été rédactrice des textes de présentation des personnes qui reçoivent l'Ordre national du Québec.


Si vous êtes comme moi, vous savez reconnaître les personnes qui sont à la bonne place. Celles qui, d’instinct, suivent un chemin qui leur colle à la peau. Elles pétillent d’authenticité.


C’est ce que j’ai retrouvé chez la directrice de Vision d’espoir de sobriété, madame Lucie. J’ignore pourquoi, mais cette façon de la nommer m’apparaît plus appropriée. Non pas qu’elle ne soit pas digne de respect, au contraire! Mais plutôt parce qu’elle inspire la bonté et l’accueil inconditionnel.


Je n’ai pas eu la chance de rencontrer l’équipe qu’elle dirige. Elle est sûrement formée  de professionnels aussi intentionnés qu’elle, car cette vision d’espoir qu’elle propage ne peut être portée que par des gens foncièrement humains.


Les objectifs qu’ils se sont fixés pourraient se résumer ainsi : alléger les fardeaux qui sont trop lourds à porter par une personne seule; participer aux solutions qui s’offrent à tous ceux et celles qui sont aux prises avec des dépendances; briser l’isolement, guider les personnes à risque d’itinérance et faire de la sensibilisation. Beaucoup d’accompagnement et de sensibilisation.



Les services sont nombreux et offerts aux adultes. Pour les connaître, il s’agit de visiter leur site ou encore de les suivre sur Facebook. C’est une invitation.


L’organisme évolue sans cesse au gré du vent et des marées, en fonction des clientèles, des ressources disponibles, des réalités qui se transforment, des nouvelles technologies, des bonnes pratiques et des événements, tels que la pandémie de COVID-19.


Celle-ci a apporté avec elle son lot de changements. Elle a bouleversé notre quotidien et probablement encore plus celui des personnes qui avaient à passer à travers une épreuve ou une étape particulière de leur vie.


Le Centre les a accompagnées et continue de le faire. Il n’a fermé que durant trois mois, au pire de cette fâcheuse crise qui perdure. Les besoins n’ont toutefois pas disparu durant cette absence, loin de là. On ressent en ce moment les contrecoups de toutes les mesures qui nous ont été imposées et qui ont modifié nos façons d’interagir avec les autres, restreint les occasions de rapprochement et qui ont, parfois aussi, accentué ces dépendances que nous avions ou étions à risque d’avoir.


Forte de ses 41 années d’existence, Vision d’espoir est une précieuse ressource dans la région de Charlevoix pour les gens dans le besoin; un phare. Tout le monde est le bienvenu, sans discrimination ni jugement. Une porte qu’il faut ouvrir au moment où l’on est prêt. Un Centre qu’il faut connaître et faire connaître pour ses services de proximité simples, accessibles et efficaces.


Il a acquis, récemment, deux nouveaux outils pour détecter et contrer les effets du fentanyl. La région en a détecté. Malheureusement. Madame Lucie parle de ce fléau dans un récent article du Charlevoisien. Il faut vraiment appeler à la prudence et accroître la sensibilisation.


Je vous invite à nouveau à découvrir le Centre que gère depuis six ans madame Lucie. En passant, saviez-vous qu’elle a fait ses armes dans la métropole ? Et oui, après des études universitaires en psychosociologie, elle a été travailleuse de rue au centre-ville de Montréal. Elle a également œuvré auprès de jeunes contrevenants, toujours à Montréal. Ce ne sont que des parcelles de vie que j’ai découvertes au gré de notre conversation, mais qui rend encore plus charmante notre personnalité du jour!


Faire une visite chez madame Lucie, c’est tout comme rendre visite à sa famille. En plus d’un sourire chaleureux et d’un accueil inconditionnel, on y retrouve une oreille, un conseil, un chemin, une motivation, un réconfort.


Tout le monde est respecté, dans sa dignité. Que de bienfaits il y a à faire le plein d’encouragement et d’idées qui nous guident vers un nouveau départ!


Merci madame Lucie, d’être venue chez nous pour prendre soin de nous, telle une mère pour ses enfants. Des gens comme vous, on en veut tout plein!


Partager
Lien copié avec succès

Pub prodestinations Claude 7 décembre