RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul

Voici le portrait de Dulce Maria Sanchez Vivar, une femme qui est née pour aider!

10 mai 2022 4 minutes 974 vues

Voici le portrait de Dulce Maria Sanchez Vivar, une femme qui est née pour aider!


Mademoiselle Vivar ne se trouve pas sur le territoire charlevoisien depuis bien longtemps. Arrivée en octobre dernier, elle travaille présentement en tant qu’agente de liaison interculturelle à la maison mère de Baie-Saint-Paul pour les Services de main-d’oeuvre l’Appui. Son poste consiste à accueillir les nouveaux arrivants dans Charlevoix et à les appuyer dans toutes leurs démarches d’intégration, que ce soit la recherche d’un emploi, de trouver une garderie pour les enfants, de prendre des rendez-vous médicaux, et bien plus. Dulce Vivar a toujours été passionnée de la relation d’aide et a à coeur les enjeux communautaires. Découvrez la personnalité de cet individu aux valeurs rayonnantes!



Originaire de la capitale du Mexique, Dulce a immigré au Québec avec sa mère il y a 15 ans dans le but d’avoir de meilleures conditions de vie. En l'absence de ressources financières pour que toute la famille puisse migrer en même temps, Mademoiselle Vivar arrive aux côtés de sa mère, le reste de ses frères et soeurs ont suivi peu de temps après. Dulce n’avait que 12 ans lorsqu’elle a mis les pieds dans son nouveau pays. Sa mère et elle se sont installées dans la grande ville de Montréal comme elles étaient assez habituées à l’achalandage des métropoles, étant natives de Mexico. Bien sûr, l’Amérique du Nord est quelque peu différente du sud malgré tout, et la jeune Dulce dut apprendre la culture, la langue et les façons de faire du Québec. Elle sait ce que c’est, que d’être immergée dans l’inconnu, et cette dernière s’est tout de même super bien intégrée.


Dulce Vivar a fait ses études secondaires dans sa nouvelle ville, Montréal, et a ensuite obtenu un diplôme d’études professionnelles en esthétique. Après quelques années à travailler dans son domaine, elle fait le choix de repartir habiter au Mexique pour voir son père. C’est à ce moment qu’elle fait la rencontre de son époux Javier Alejandro Franco Leal et le couple vient s’établir au Québec. Cela fait maintenant 6 ans que le mari de Dulce Maria Sanchez Vivar se trouve sur le territoire canadien et il est présentement étudiant à temps plein dans un programme de francisation. Comme son épouse, il connait les enjeux reliés à l’immigration, que ce soit les perceptions différentes, les préjugés auxquels ils font face à l’occasion, la découverte d’une nouvelle culture, etc. Pour sa part, Dulce décide de retourner aux études à son retour au Québec et complète un BAC pluridisciplinaire dans les sciences humaines à l’Université de Montréal.

Dulce et son époux Javier

À la fin de son parcours étudiant, Dulce décroche quelques stages virtuels qui lui permettent de voyager grâce au financement du gouvernement dans son domaine. Cependant, les mois s’écoulent et la pandémie mondiale que nous connaissons tous s’est installée, freinant le processus de voyage à l’international. À la place, Dulce participe à un programme exploratoire, "Place aux jeunes en région", qui favorise la migration, l'établissement et le maintien des diplômés et futurs diplômés de 18 à 35 ans en région et qui l’amène à découvrir des régions du Québec, ce qui est le moment où elle visite notre belle région pour la première fois.La jeune femme commence donc à se questionner par rapport à certains choix, elle se rend compte qu’à 31 ans, une vie plus paisible en région est une option à considérer. Le couple prend donc la décision d’emménager dans une maison à Saint-aimé-des-lacs où un mode de vie qui leur permet de respirer les attend!



Cela fait maintenant 6 mois qu’ils sont arrivés dans Charlevoix, et une fois de plus, ils font face à un petit choc culturel étant venu tout droit de la métropole de Montréal. Ils sont encore à la découverte de nos expressions et de nos habitudes propres à nous, mais la campagne leur plait beaucoup et ils sont heureux d’être parmi nous! Dulce travaille présentement pour Les Services des nouveaux arrivants depuis 3 semaines en plus d’être intervenante-animatrice dans les maisons des jeunes de Groupe Action Jeunesse (GAJ) pour les 12-17 ans à temps partiel depuis octobre dernier. Effectivement, l’aide humanitaire et communautaire est une valeur qui anime profondément cette jeune femme au parcours impressionnant. Elle se compte chanceuse de pouvoir pratiquer un métier qui répond à ses passions, ayant longtemps fait du bénévolat dans ses temps libres! Les gens de Charlevoix sont chanceux d’avoir une personne si impliquée dans son milieu, nous l’accueillons à bras ouverts! Souhaitons une belle arrivée à ce couple dans leur nouvelle maison et nouvelle région et un gros merci à Dulce Maria Sanchez Vivar d’être une personne si généreuse!


La charmante famille Vivar-Leal!




Léa Asselin-Abston



Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL